Réglage du ralenti moteur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réglage du ralenti moteur...

Message  Korrigan le Mar 17 Nov - 20:09

RALENTI A RÉGLAGE D'ESSENCE

Le ralenti comprend quatre éléments de réglage :
- le gicleur de ralenti (g),
- le calibreur d'air (u),
- la vis butée de fermeture de papillon (Z) qui règle la vitesse du moteur,
- la vis de richesse de ralenti (W) qui agit sur le débit du mélange fourni par le gicleur de ralenti et le calibreur d'air



POUR RÉGLER LE RALENTI

On n'attache jamais trop d'importance au bon réglage du ralenti. Un ralenti mal réglé peut, avec les meilleurs carburateurs, entraîner de graves troubles de fonctionnement. Aussi, conseillons-nous d'apporter le plus grand soin à cette opération.
Le réglage du ralenti doit être effectué sur moteur chaud de la façon suivante :
      - agir légèrement sur la vis butée (Z) pour amener
le moteur approximativement au régime de ralenti.
      - desserrer ou serrer la vis de richesse (W) pour
        obtenir la vitesse du moteur la plus élevée, la vis (Z)
        restant fixe.

Un desserrage excessif de la vis (W) se traduit par une baisse de régime, accompagnée de fumées noires à l'échappement (mélange trop riche).
Un serrage excessif de la vis (W), se traduit par une baisse de régime allant jusqu'au calage du moteur (mélange trop pauvre).
La meilleure position est celle qui correspond au maximum de régime du moteur.
- si après avoir effectué ce réglage, le régime de ralenti paraît trop élevé ou trop bas, il faut de nouveau agir sur la vis (Z) en la desserrant ou en la serrant légèrement suivant le cas pour réduire ou augmenter le régime puis modifier encore la position de la vis (W) en procédant comme indiqué jusqu'à obtention du régime voulu.
Le ralenti du moteur à chaud doit être réglé pour un régime compris entre 550 et 650 tours-minute suivant les cylindrées. Ce régime est généralement indiqué par les Constructeurs dans les notices des véhicules
Un compte-tours portatif facilite les opérations précitées et permet de réaliser de façon très précise le réglage du ralenti. Nous ne saurions trop en recommander l'emploi.
NOTA - Pour obtenir un ralenti correct, il est indispensable que le moteur, l'appareil d'allumage ainsi que le carburateur soient en bon état.
Avant de procéder au réglage du ralenti, il est essentiel de vérifier :
- l'étanchéité du moteur (jeu sous les soupapes),
- l'état des vis platinées et des bougies ainsi que l'écartementdes électrodes de ces dernières (réglage moyen 6 à 7/10 de m/m),
- le réglage du point d'avance initiale,
- le gicleur de ralenti (voir si pas bouché et bien du diamètre prévu).
Pour toutes ces caractéristiques, se référer aux notices des Constructeurs.

RALENTI A RÉGLAGE D'AIR

Certains carburateurs verticaux et horizontaux (de fabrication moins récente) peuvent comporter un ralenti à réglage d'air. Dans ce cas, la vis (W) agit de façon inverse, c'est-à-dire qu'en la serrant on enrichit le ralenti et qu'en la desserrant, on l'appauvrit.
 
DESCRIPTION - RALENTI : BY-PASS OU PROGRESSIVITE
 
Il est rappelé que la position des trous de by-pass conditionne en général la qualité de la progression, c'est-à-dire du passage du ralenti à la marche normale du moteur.
La position du ou des trous de by-pass peut être différente d'un type de moteur à un autre. Tout carburateur neuf peut donc ne pas convenir à tel ou tel moteur du fait de la position du ou des trous de by-pass.
 


Lorsqu'une difficulté se présente dans la progression et que l'on constate un trou lors de la reprise lente, essayer d'immobiliser le papillon sur la position de ce trou en agissant, par exemple, sur la vis de réglage du ralenti (Z), puis démonter le carburateur et voir où se trouve la tranche du papillon par rapport au trou de by-pass.
En général, le trou à la reprise se produit :
- ou bien lorsque le papillon a dépassé le trou de by-pass et que le gicleur principal n'est pas encore amorcé(fig.6),
- ou bien, au contraire, lorsque le papillon n'a pas encore atteint le trou de by-pass (fig.7).
Nous donnons ci-après la possibilité de rapprocher ou d'éloigner le trou de by-pass de la tranche du papillon.



Si l'on veut que le trou de by-pass ne passe en aval du papillon que pour une ouverture plus grande du papillon, il suffit de percer un trou dans le papillon, ce qui permet de refermer celui-ci un peu plus lorsque le moteur tourne au ralenti (fig. 9). Ceci permet de remédier au premier cas indiqué ci-dessus.
 
Au contraire, pour rapprocher le trou de by-pass de la tranche du papillon, c'est-à-dire pour que ce trou de by-pass se trouve en aval du papillon pour une plus petite ouverture, il faut donner un coup de lime sur la tranche du papillon (fig. 10). Ceci permet de remédier au deuxième cas indiqué ci-contre.
 
avatar
Korrigan

Localisation : Rouen
Messages : 2297
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/korrigan_land/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum