RangeRover P38: Sauver un Moteur Mélangeur de Clim en Court-Circuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RangeRover P38: Sauver un Moteur Mélangeur de Clim en Court-Circuit

Message  Volta le Jeu 1 Juin - 23:20

:hello:

Il est fort désagréable de voir un petit bouquin venir s'afficher dans l'écran de l'Hevac... Suspect  affraid

Ce qui bien souvent est annonciateur d'un problème de moteur mélangeur chaud/froid, soit gauche, soit droit, ou d'un problème de moteur de répartition.
Et aussi synonyme de "gel des harpions" en hiver et Pet "façon Sauna" l'été, et d'engueulades conjugales (-12°

côté passager et +23° côté chauffeur en hiver, et bien sûr le contraire en été) Vous l'avez déjà vécu, ça, hein??? :D :D :D


Certains ont eu des soucis de potentiomètre de position, et ont reconditionné leurs moteurs, comme ici:

http://www.rangeroverp38.com/t5808-reparation-des-moteurs-melangeurs-de-l-hevac

Ou encore ici:
http://www.rangeroverp38.com/t7715-probleme-clapet-chauffage-resolu

Seulement voilà, il n'y a pas QUE le potentiomètre dans les boîtiers...

Il y a aussi des pignons!... sur certaines voitures, il paraitrait qu'ils sont fragiles...
Sur le Pet, jamais entendu parler d'un cas comme ça..

Et il y a aussi UN petit moteur...

Et quand le Nanocom vous renvoie une erreur Hevac du style: "L ou H BLEND MOTOR SHORTING TO POSITIVE" ce qui littéralement veut dire moteur en court-circuit, ben... y'aurait pas d'autre alternative que de le remplacer???...
Et ce cas là, là oui, et entendu parler, et vu assez souvent!... A commencer par le mien, en ce moment!  ;)

Remplacer par quoi?
Un ensemble neuf STC3259?... tarif: entre 173€ et 550€ suivant la marque!

Un ensemble ou un moteur d'occase?... on est pas sûr non plus, de en pas avoir la même surprise dans un mois, 6 mois, un an... deux...

Bon alors! qu'est-ce qu'on fait???

Mais au fait, qu'est-ce qu'il peut bien y avoir "en court-circuit" sur ces petits moteurs??? :reflechis:


Et c'est là, précisément où je veux en venir! ;)

Ben on va aller voir dedans, tiens!... Allez! je vous emmène! ;)

Qu'est-ce qu'il va nous falloir pour ça???:

Le matériel requis:

Un petit tournevis d'horloger ou un trombone pour dégager les cosses du connecteur de l'Hevac

Un tournevis pozidriv pour les vis du boîtier

Un petit tournevis plat pour dégager les pattes du moteur

Un peu d'Alcool à brûler pour le nettoyage.

Un petit scalpel, de préférence de ce type:

https://www.amazon.fr/Wedo-078621-Scalpel-rechange-Argent/dp/B000KT9C28/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1496341599&sr=8-1&
keywords=scalpel

Un fer à souder, un comme ça ira très bien:
https://www.amazon.fr/Amzdeal-Electronique-Temp%C3%A9rature-Diff%C3%A9rents-R%C3%A9paration/dp/B01LXG79JT/ref=sr_
1_5?ie=UTF8&qid=1496341681&sr=8-5&keywords=fer+%C3%A0+souder

Un peu de soudure à l'étain de bonne qualité:
63%Etain 37%Plomb (63%Sn 37%Pb)comme ceci:
https://www.amazon.fr/Silverline-AS15-Bobine-d%C3%A9tain-soudure/product-reviews/B000LFTN1G/ref=cm_cr_arp_d_hist_
5?showViewpoints=1&filterByStar=five_star&pageNumber=1

Attention: certains vendeurs fourguent de la soudure 60% Plomb et 40%Étain... ce n'est pas tout à fait la même chose (les proportions sont inversées ;))...
Cette soudure est faite pour de la plomberie, pas pour de l'électronique! ;)

Une pile de 9V de ce type:

Je crois que c'est à peu près tout...
Bilan des courses: une trentaine d'€... et peut-être que vous avez déjà ça dans votre outillage..;)

A part le type du scalpel, qui va super bien pour ce genre d'opération, et la soudure, si vous avez le reste, c'est moins de 15€....

Bon! on peut commencer!

Mode Opératoire:

Déjà, on va commencer par vérifier si le moteur peut tourner ou pas... pour ça, on va débrancher le connecteur "moteurs" de l'Hevac, et brancher une pile de 9V dans un sens, puis dans l'autre, entre les fils noir et marron du moteur concerné...

Quelques fois, cette opération fait repartir le moteur, mais bien souvent QUE pour un temps déterminé... (a vous de voir si vous vous lancez pour la suite ou pas...)

Si il ne tourne pas.... là de toute façon,  ben on est bons pour le démontage! ;)

On va donc sortir toutes les cosses alimentant le moteur concerné, de leur logement dans le connecteur. (5 cosses par moteur ).

A l'aide d'un très fin tournevis d'horloger, ou d'un trombone, il y a un petit ergot qu'il faut plier légèrement pour permettre aux cosses de sortir de leur logement dans le connecteur.

C'est sans doute une des parties la plus scabreuse, et la plus minutieuse de l'opération (il vaut mieux ne pas abîmer les cosses :ange: )...

Ensuite, on va bien sûr ouvrir le boîtier.

On va enlever le pignon de sortie. et on va extraire le circuit imprimé du boîtier.

Puis on va sortir le fer à souder pour dessouder le moteur du circuit imprimé...

Une fois l'étain bien liquide sur une patte du moteur, il suffit de tirer très légèrement de ce côté du moteur vers le haut.

On fait la même chose pour l'autre patte.



Une fois qu'on a le moteur dans les mains, on va faire levier délicatement avec un petit tournevis, pour déplier les pattes qui retiennent l'arrière du moteur:



On va tirer tout doucement sur l'arrière du moteur pour sortir la partie plastique porte-charbons, tout en poussant l'axe doucement aussi vers l'arrière du moteur.

On peut s'aider d'un petit tournevis pour faire passer les charbons derrière la rondelle d'arrêt située en bout d'axe.

Et là, on se retrouve avec ça:



Beurk! Sale, tout ça!   :D

Mais revenons-en au cœur du problème!

Sur ce moteur on a 3 Pôles donc 3 bobines, dont chaque extrémité est reliée à une lamelle conductrice... donc 3 lamelles...

Et entre chaque lamelle on a un intervalle isolant.

Et si on observe de près cet intervalle:



Et c'est dans cet intervalle que s'est déposé au fil du temps de la poussière de cuivre, due à l'usure du collecteur, et de la poussière de charbon... toutes deux conductrices. :reflechis:

Il serait bien là, notre court-circuit! :nuts:

Et bien on va nettoyer ça avec le scalpel!

Bien perpendiculaire à l'axe du moteur, on va passer gentiment et avec amour la pointe du scalpel dans la rainure:



A ce moment on va voir de la poussière sortir de cette rainure:



Une fois l'opération terminée on a ça:



Plus propre, non? :D

Vu qu'on en est à la propreté, on va en profiter pour nettoyer à l'alcool à brûler la partie arrière, et en passer un peu aussi avec un petit pinceau, sur le collecteur... histoire qu'il ne reste pas de merdouille dans les rainures et sur les lamelles conductrices...:




Bon ben... on peut passer au remontage...

On va commencer par pousser l'axe du moteur vers l'arrière:



Puis on va engager le bout arrière de l'axe moteur, du haut vers le bas de la partie arrière plastique, comme indiqué par la flèche 1, tout en donnant un léger angle à cette partie arrière. :nuts:

Tout ça dans le but de faire passer aux charbons, cette foutue rondelle de blocage sans les abîmer. (flèche2)..

On peut aussi s'aider d'un petit tournevis comme au démontage (flèche3)...:



Une fois arrivés là, on peut souffler un peu, fumer une clope et boire une bière... le plus dur est fait!

On remmanche la partie arrière sur le corps de moteur, et on replie légèrement les pattes de fixation:





On finit par un petit coup de chasse-goupille ou de tournevis, de manière à ce qu'elles soient bien refermées:





On ressoude le moteur (ne pas hésiter sur la quantité de soudure... sur cette vue il n'y en pas tout à fait assez):



Une fois ça fait, on peut tester le moteur en branchant les les fils noir et marron sur la pile de 9V...
On peut essayer de bloquer le moteur au doigt, on doit sentir qu'il s'oppose au blocage qu'on lui impose, et doit repartir de suite quand on relâche le blocage..



On remboîte le circuit dans le boîtier, en faisant gaffe que les joints toriques anti-vibrations soient présent, et au petit joint du tour de boîtier :)



Et on replace les pignons, en faisant bien attention de faire coïncider la flêche repère du pignon de sortie avec celle du pignon de potentiomètre:



On termine par un essai à la pile 9V dans un sens et dans l'autre...

Voilà!  :victoire:

Pour info, je viens d'en sauver deux avec cette méthode, dont un a tourné plus de 3heures en continu, avec quelques tentatives de blocage de ma part!... Il est reparti seul à chaque fois!;)

Je pense que si il avait dû se mettre en court-circuit, je serais déjà.... AU COURANT!  :humour:

_________________
Ne pas reconnaitre ses talents, c'est faciliter la réussite des médiocres! (M.Audiard, Le Cave se rebiffe)
avatar
Volta
Admin

Localisation : Grand-Couronne
Messages : 755
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur http://aspati.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: RangeRover P38: Sauver un Moteur Mélangeur de Clim en Court-Circuit

Message  Shadok le Dim 18 Juin - 7:10

super :super2: :super2: :super2: je crois que le problème va se présenter  sur  le mien et  j'ai déjà une idée ......

_________________
En essayant continuellement, on finit par réussir. Donc plus ça rate, plus on a de chances que ça marche !
avatar
Shadok

Localisation : rouen
Messages : 563
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 48

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum