Mise au point et réglage de l'allumage..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mise au point et réglage de l'allumage..

Message  Korrigan le Mer 18 Nov - 18:32

L'ABC de la mise au point

On ne pourra escompter un rendement maximal du système d'allumage si celui-ci n'est pas régulièrement et soigneusement entretenu. En remettant cet entretien à plus tard, il y a risque de pannes longues et inutiles, ou de refus de démarrage aux moments et aux endroits généralement les plus inopportuns... sans parler du gaspillage d'essence.
A l'occasion d'un réglage il faut toujours se référer aux spécifications et recommandations du constructeur du véhicule.
1) Vérifier le système de refroidissement, Le nid d'abeille du radiateur pour un moteur refroidi à "eau" doit être parfaitement nettoyé et soufflé à l'air comprimé afin d'obtenir le meilleur refroidissement possible. Si le liquide de refroidissement est trop chaud ou trop froid, la pollution par les gaz d'échappement peut être accentuée à cause de combustions incomplètes possibles.
2) Vérifier et régler les soupapes.
3) Vérifier et régler le calage de l'avance, les "vis platinées", l'angle de came, le condensateur et toutes les pièces de l'allumage, telle que les câbles de haute tension et la tête de l'allumage. Ne pas oublier d'examiner l'état de la batterie ainsi que les cosses de la batterie. Vérifier et remplacer les bougies à intervalles réguliers.
4) Vérifier et régler le système anti-pollution ainsi que le reniflard de re-circulation des gaz de carter, à intervalles réguliers.
5) Vérifier l'état du filtre à air et remplacer ou nettoyer si nécessaire. L'alimentation et surtout le "respiration" du moteur sont essentielles et il faut également vérifier le collecteur d'admission afin de déceler toute entrée d'air possible qui nuirait au bon fonctionnement de celui-ci.
6) Vérifier et régler le carburateur afin d'obtenir le meilleur mélange et corriger la vitesse de ralenti. Ne pas oublier de vérifier le bon fonctionnement du starter (il peut être manuel ou automatique).
et comme point supplémentaire 
Remplacer l'huile du moteur et changer le filtre à huile.

Angle de came et calage du point d'allumage

Le réglage de l'écartement des contacts d'un rupteur est effectué moteur à l'arrêt, ce qui n'a qu'une valeur approximative : en effet , la valeur de l'écartement peut varier d'un bossage de came à l'autre ; d'autre part, le jeu d'articulation du linguet mobile peut influer également sur cet écartement, de même que le rebondissement de ce linguet. 



L'angle de came est celui qui correspond au temps de fermeture des contacts pour un cylindre donné.
L'angle de came (écartement des contacts) a une influence directe sur l'avance à l'allumage. En diminuant l'angle de came, on avance le point d'allumage, tandis qu'en augmentant cet angle, on retarde l'allumage.
Il est important de régler l'allumage, en observant les spécifications du constructeur, chaque fois qu'on rectifie l'écartement des contacts. Il est donc préférable de procéder au contrôle pendant la marche du moteur, en employant un contrôleur d'angle de came (Dwellmètre). 
Le Dwell est le rapport en % du temps de fermeture au temps total d'un angle comprenant une ouverture et une fermeture des contacts : 



Ce pourcentage de Dwell est calculé de la façon suivante :
1/ 57 ° représente l'angle de fermeture des vis platinées.
2/ le cycle se reproduit 4 fois par tour d'allumeur (360°).
3/ pour un moteur 4 cylindre . Donc un cycle complet (angle d'ouverture + angle de fermeture) = 90°.
4/ si on veut connaitre le pourcentage que représente la valeur de 57° par rapport à 90° on établit la formule suivante :
(57° / 90°)*100 = 63%



Le calage de l'avance à l'allumage en se basant sur le bruit de la détonation ou sur le cliquetis, peut engendrer de sérieuses difficultés parce que la combustion anormale est généralement inaudible à grande vitesse. Cette pratique peut causer la fusion des électrodes des bougies, ou occasionner d'autres dégâts plus sérieux encore au moteur.



Le repère de calage se trouve sur la poulie du vilebrequin, et l'index de calage sur le carter de distribution. Faire tourner le moteur dans le sens de rotation , jusqu'à ce que le repère de calage coïncide avec l'index (R). Le doigt de distribution doit se trouver en position d'allumage du cylindre N°1, sinon refaire un tour de moteur.
Nota : si l'allumeur a été déposé, l'encoche désaxée du toc l'entraînement devra être positionner, comme indiqué sur la figure ci-dessus, c'est à dire incliné à environ 30° par rapport à l'axe du moteur, le gros méplat du côté du moteur, pour le 2 litres 1/4 Land Rover. 
 Desserrer le boulon de bridage qui se trouve à la base du corps d'allumeur et faire tourner l'allumeur dans le sens des aiguilles d'une montre, jusqu'à ce que les contacts de rupteur commencent tout juste à s'ouvrir, le dos de came se trouvant du côté de l'angle d'ouverture. On peut aussi, opérer avec une lampe témoin (de tension conforme à celle de la batterie). La lampe, branchée en parallèle entre la borne d'arrivée de courant primaire (arrivée de la bobine sur le rupteur) et la masse, s'allume dès que le rupteur s'ouvre. 



Lors du réglage de l'allumage à l'aide de la lampe , on ne tient pas compte des jeux de fonctionnement ou d'usures existant au niveau du moteur ou de l'allumeur. Pour optimiser celui-ci, on peut utiliser une lampe ou "pistolet" stroboscopique.
Le pistolet stroboscopique permet un calage de l'avance à l'allumage, moteur tournant, par rapport au repère existant. A l'aide de sa lampe Xénon à haute intensité, couplée avec une lentille donnant un large faisceau d'une intense lumière blanche, elle permet la mise en relief des marques d'avance. Le phasage de l'allumage est obtenue par la mise en place d'une pince à induction sur le fil de bougie N°1, qui déclenche l'éclairage des repères. On fera coïncidé ceux-ci, en faisant tourner l'allumeur dans un sens ou dans l'autre en fonction des corrections à apporter.
Ce réglage nécessite le débranchement préalable du tuyau entre la tubulure d'admission et la capsule de dépression, qui pourrait occasionner une correction mal-venue, lors de la mise au point du moteur. La vérification du point de calage avec une lampe stroboscopique, se fait moteur au ralenti.
avatar
Korrigan

Localisation : Rouen
Messages : 2297
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/korrigan_land/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum